LA 'S'
GRAND
ATELIER


A . S . B . L .
Place des Chasseurs ardennais, 31
B-6690 Vielsalm
Tél +32 (0)80 28 11 51
Fax +32 (0)80 28 11 50


Site des "the Choolers"
Notre page facebook

© La Hesse, 2012.

Site réalisé grâce au mécénat de l'asbl Comté de Salm, Vielsalm

Conditions d'utilisation

A plates coutures (2011)

En collaboration avec : Aurélie William-Levaux, Claire Duval, Elise Sironval, Moolinex



Florence Monfort est l'animatrice-plasticienne de l'atelier textile-design de La « S » Grand Atelier à Vielsalm (B), pendant deux semaines elle a organisé une résidence d'artistes en vue d'une exposition à Francfort (D) en septembre 2011 et qui s'intitulera: A plates coutures. Ont participé à cette résidence des artistes handicapés et non handicapés – mêler activement insiders et outsiders est l'un des chevaux de bataille de La « S » Grand Atelier – dont Aurélie William-Levaux (dessinatrice-brodeuse), Claire Duval (illustratrice), Elise Sironval (marionnettiste-plasticienne), Moolinex (illustrateur-brodeur) ainsi que Christine Remacle, Nicole Ransbeek, Jean-Jacques Oost, Laura Delvaux, Rita Arimont, Irène Gérard, Marcel Schmitz, Pascal Leyder et Barbara Massart. A plates coutures a été conçu dans le même esprit que Knitting Dolls qui présentait en 2009 aux ateliers de La « S », Zandberg (B), Wit.h (B) et Blu Cammello (I) des oeuvres textiles – d’improbables mais tendres et cruels dessins rembourrés – confectionnées à partir d'autres oeuvres issues des différents ateliers. A plates coutures est un échange actif entre insiders et outsiders, un ensemble de réalisations à quatre, six ou huit mains, un petit peuple métisse de créations et de créatures. Cette exposition comportera, outre l'apport de la résidence de La « S », un choix de travaux de l'atelier textile-design de Zandberg – L’art crée la rencontre dit-on au Zandberg, nous ajouterons et la rencontre crée l’art dans le cas qui nous occupe. A plates coutures est un tournemain de collages, de broderies, de tricots, de tapisseries, de sculptures souples. Jean-Jacques, Claire, Pascal, Moolinex , Florence, Rita, Nicole et Aurélie ont créé des décorations inédites pour uniformes, décorations de guerre détournées qu’on peut tout aussi bien voir cousues sur d’autres accessoires, un chapeau, un col ou une manchette. Aurélie et Irène ont imprimé des motifs sur des armes faites de tissus – se préparent sans doute à Francfort une parade, un défilé voire un coup d’Etat. Adolpho et Elise ont élevé une pieuvre cicatrisée de dessins, Laura et Florence ont réinventé le trophée de chasse, Marcel a développé une ville à l’échelle, en constante croissance, faite de cartons camouflés de tissus. Christine et Nicole ont préparé des motifs à broder pour mille usages, Barbara a tricoté toute seule une cabane, Rita fraîchement rhabillé des lampes sur pied en ce Grand Salon de la Souplesse. Histoire de customiser le quotidien, arrondir les angles de ses costumes, le rendre plus présentable en ces compagnies plus qu’agréables : régénérantes.

(F.L., juillet 2011)